Récompenses
Maux d’estomac chez les enfants : Maux de ventres des tout-petits

Maux d’estomac chez les enfants : Maux de ventres des tout-petits

Bien que les enfants se plaignent souvent de douleurs au ventre (il s’agit de la raison de 5 à 10 % de toutes les visites chez le médecin ou aux urgences), ces dernières ne sont, en général, pas très graves.

La plupart du temps, les douleurs au ventre sont causées par une infection virale et disparaissent au bout de quelques jours. Une étude de l’Université de l’Indiana a révélé qu’un ou deux enfants sur 100 seulement avaient des problèmes suffisamment sérieux pour nécessiter un traitement spécifique ou une opération chirurgicale.

 

Observez les signes

Il existe cependant des signes que vous devez porter à l’attention de votre médecin. Étonnamment, la sévérité de la douleur n’est pas nécessairement

 

le problème le plus important. Des gaz accumulés dans un pli des intestins peuvent provoquer des hurlements soudains et des pleurs inconsolables chez un enfant qui se tord de douleur au sol mais qui n'a pas de fièvre, ne vomit pas et se détend dans un bain chaud. Des signes inquiétants pouvant indiquer des problèmes plus graves :

  • Des douleurs de plus en plus fortes pendant plusieurs heures rendant l'enfant réticent à rester droit, à ce qu'on touche son ventre ou à bouger ;
  • Des douleurs abdominales accompagnées d'une forte fièvre ;
  • Des vomissements, surtout de couleur marron, verte ou jaune ou avec du sang ;
  • Un abdomen distendu qui parait tendu et enflé, si votre tout-petit a le ventre qui ressort plus que d'habitude ;
  • Des douleurs pendant la miction ;
  • Du sang ou du pus dans les urines ou des urines marron foncé ; et
  • Du sang ou du pus dans les selles.

 

Si votre enfant présente un des symptômes indiqués ci-dessus, vous devez consulter un médecin immédiatement.

 

Les douleurs abdominales récurrentes

Si des maux de ventre récurrents réveillent votre enfant la nuit et lui font perdre du poids, ils peuvent être un signe d’inflammation chronique ou d’infection intestinale.

Des plaintes récurrentes qui interviennent uniquement dans des situations difficiles pour lui (une nouvelle école, un voyage, etc.) et qui ne s’accompagnent pas d’autres symptômes sont une manière pour lui d’exprimer sa tension. C'est l'enfant et la situation qu'il faut examiner et non le ventre.

 

Douleur et rougeurs

Les douleurs abdominales accompagnées de rougeurs sur les fesses et/ou les jambes, comme des bleus, peuvent être provoquées par une maladie appelée purpura rhumatoïde (ou maladie de Henoch-Schönlein). Vous n'en avez peut-être jamais entendu parler mais c'est étonnamment courant. Personne ne sait exactement ce qui provoque cette maladie, mais elle semble liée à une infection bactérienne ou virale. L'inflammation des petits vaisseaux sanguins peut entrainer des saignements de la peau ainsi que des intestins et des reins. Bien que ce ne soit pas grave, votre pédiatre voudra garder votre enfant sous observation pendant quelques jours.

 

La sensibilité aux aliments

La sensibilité aux aliments, particulièrement l’intolérance au lactose peut être à l’origine de crampes et de gaz. Il y a souvent (mais pas toujours) une prédisposition aux problèmes de digestion du lait dans la famille. Si vous soupçonnez qu’il s’agit de cela, éliminez le lait et les produits laitiers (ou tout autre aliment selon vous responsable) pendant une semaine. Si les symptômes disparaissent, redonnez-lui cet aliment. Si les symptômes reviennent quand vous lui redonnez du lait, demandez à votre médecin d’adapter le régime de votre enfant pour éliminer le lait mais pour lui fournir malgré tout suffisamment de calcium.

Causes inhabituelles des maux de ventre

Infection streptococcique dans la gorge. Vous serez peut-être surpris d'apprendre qu'une infection streptococcique dans la gorge peut déclencher une fièvre et des douleurs abdominales et non à la gorge. On pense parfois que l'enfant a l'appendicite alors qu'on lui diagnostique plutôt une infection streptococcique.

Les infections urinaires et la pneumonie peuvent parfois également causer des douleurs abdominales. Les pédiatres font des analyses urinaires et des radios des poumons quand ils’ ne sont pas convaincus que la douleur abdominale provient effectivement du ventre. Soyez attentif si votre enfant se plaint d’autres parties du corps, même si la douleur principale est une douleur abdominale.

 

Suivez votre instinct

Si vous pensez que votre enfant est vraiment malade, dites-le à votre médecin, même si vous ne savez pas très bien ce qui se passe.

Couches

Couches Pampers Cruisers

Donnez à votre bébé notre meilleure protection et notre meilleur confort!