Récompenses
Enfants timides : surmonter sa timidité

Enfants timides : surmonter sa timidité

"

Quelle est l’origine exacte de la timidité ? Comment pouvons-nous aider un enfant à vaincre ce sentiment ?

Les causes de la timidité
Les chercheurs ont trouvé deux causes apparentes de la timidité.

  1. Biologiques. Environ un enfant sur cinq semble être né avec une prédisposition biologique pour la timidité. Depuis qu’ils sont petits, et parfois même plus tôt, ces enfants sont mal à l’aise face aux nouvelles personnes et aux nouveaux environnements. Les enfants timides ont tendance à être des mangeurs tatillons qui évitent les nouveaux aliments et sont réticents face aux nouveaux défis. La moitié des enfants qui présentent ce comportement sont toujours timides lorsqu’ils atteignent leurs six ans ; un quart le sont toujours à l’adolescence et le resteront probablement toute leur vie.
  2. Situationnelles. Pour ces enfants, la timidité est une réaction temporaire au stress. La maladie d’un parent, un déménagement dans une nouvelle maison ou un changement dans les soins peut déclencher de la timidité chez un tout-petit ou un enfant de maternelle, et parfois même chez les enfants plus âgés. La timidité disparaît généralement dès que la situation est résolue ou que l’enfant se sent plus à l’aise.

Aider un enfant timide
Les enfants timides peuvent profiter de différents éléments pouvant améliorer leur confiance en eux et leurs aptitudes sociales. Voici quelques suggestions :

  • Aidez-le. Lorsque vous avez affaire à un enfant timide, n’oubliez pas que votre attitude doit être douce et encourageante plutôt qu’insistante. Les enfants timides sont souvent débordés émotionnellement.
  • Il n’est pas « simplement “timide” ». Essayez de ne pas dire ""Sarah est simplement timide"" lorsqu’elle se comporte de cette façon, et surtout pas devant elle, car elle pourrait croire que son comportement est un trait de caractère et non un état temporaire. Les tout-petits et enfants de maternelle peuvent également interpréter cette étiquette comme une excuse légitime pour sortir des situations sociales inconfortables. Au lieu de cela, dites quelque chose comme ""Sarah n’est pas à l’aise lorsqu’elle rencontre de nouvelles personnes, mais elle y travaille.""
  • Pas de taquineries. Ne taquinez pas votre enfant sur sa timidité. Cela ne ferait que l’embarrasser et empirer le problème.
  • Entraînez-le. Répétez les activités sociales stressantes à la maison. Pour certains enfants de maternelle, l’association de nouvelles personnes, de nouveaux lieux et de nouvelles activités est écrasante. Si, par exemple, votre enfant n’est pas à l’aise pour chanter une chanson avec d’autres enfants à l’école maternelle, aidez-le à s’entraîner avec vous à la maison. Cet entraînement permettra de rendre le chant à l’école moins terrifiant et plus amusant.
  • Pas à pas. Essayez de ne pas déborder votre enfant avec trop de compagnie ou de stimulation. Les enfants timides sont souvent plus à l’aise lorsqu’ils jouent avec un ami à la fois, et non avec un groupe d’amis. Ne les forcez pas à participer à des activités en plus grands groupes.
  • Prenez des initiatives. Encouragez les enfants timides à jouer occasionnellement avec un autre enfant qui a un an ou deux de moins. Cela place l’enfant timide en position de force, qu’il ressent rarement avec ses pairs. Cela peut également lui donner plus de confiance lorsqu’il joue avec des enfants de son âge.

Bien que la timidité ne soit généralement pas un sujet dont il faille s’inquiéter, encourager rapidement sa correction peut aider votre enfant à construire ses capacités sociales avant qu’il ne soit en âge d’aller à l’école.

"

Ceci pourrait également vous intéresser :

Couches

Couches Pampers Cruisers

Donnez à votre bébé notre meilleure protection et notre meilleur confort!