Récompenses
Le développement des bébés prématurés

Le développement des bébés prématurés

"

De nombreux bébés nés plus tôt que prévu ont des difficultés à rester éveillés, à absorber les visions et les sons, et à répondre positivement au toucher. Un prématuré peut avoir besoin de beaucoup de son énergie pour manger, grandir et se protéger de la lumière et des bruits intenses ; il ne lui reste donc que peu de forces pour l’interaction sociale.

Parfois, les parents se sentent abattus s’ils ne parviennent pas à établir un contact oculaire avec leur bébé ou à ressentir un lien spécial, créé par les réponses positives au toucher et aux échanges de regards. Rassurez-vous : ces difficultés sont normales.

Laissez votre bébé vous guider pour l’interaction. Au début, lorsque vous essayez de parler à votre bébé et de fixer son regard, il risque de détourner les yeux, de s’endormir ou de perdre son énergie. Il vous indique qu’il n’est pas prêt à regarder, écouter et bouger simultanément. Si c’est le cas, limitez votre interaction afin que votre bébé ne regarde que votre visage. Plus tard, vous pourrez lui parler en chuchotant doucement, pour l’encourager à suivre le mouvement de votre tête, que vous hocherez d’un côté à l’autre. Mais pour l’instant, respectez les signaux que vous envoie votre bébé lorsqu’il regarde ailleurs ou reste silencieux. Laissez-le tranquille pour qu’il soit prêt à vous offrir davantage d’interaction. L’alimentation est un moment particulièrement difficile pour de nombreux nourrissons fragiles, car il leur faut beaucoup de concentration et d’organisation pour manger, regarder et écouter. La meilleure stratégie peut consister à rester silencieux pendant ce moment. Votre bébé vous fera signe lorsqu’il pourra gérer plus de stimulation.

Compréhension des signaux d’un prématuré

""Les signaux indiquant que ""votre bébé prématuré est débordé et qu’il a besoin de ralentir ou de faire une pause comprennent les suivants :

  • il respire plus rapidement ou fait des pauses dans sa respiration ;
  • il pousse (comme pour une défécation) ;
  • il pâlit ou rougit ;
  • il bâille ;
  • il a le hoquet ;
  • la tension de son corps change, par ex. il tend les bras et les jambes ou
  • bouge les membres de façon soudaine et saccadée, tremble, sursaute ;
  • il se cambre ;
  • il tire la langue ;
  • il est grognon et le reste longtemps ;
  • il regarde ailleurs pendant l’interaction sociale ;
  • il s’endort alors qu’il est censé rester éveillé.

""Les signaux"" indiquant que votre bébé est mieux organisé et prêt à gérer les informations entrantes comprennent les suivants :

  • le rythme de sa respiration est stable ;
  • sa couleur de peau est stable ;
  • il bouge doucement les bras et les jambes ;
  • il est alerte et calme ;
  • il regarde fixement les visages ou objets ;
  • il se couche et s’endort paisiblement aux heures appropriées et a donc l’énergie nécessaire pour absorber les informations lorsqu’il est éveillé.

Quelques autres conseils utiles pour aider votre bébé prématuré :

Offrez-lui un environnement apaisant. Votre bébé peut être sensible à la lumière, au bruit ou aux nouvelles expériences. Faites donc particulièrement preuve d’attention lorsqu’il est fatigué ou essaie de se concentrer sur des tâches difficiles, comme se nourrir ou écouter votre voix. Prêtez attention aux endroits et situations qui ont tendance à le submerger et essayez de les éviter. Le fait d’amener un nourrisson fragile pour faire vos courses peut le soumettre à une trop grande quantité d’informations sensorielles ; il a peut-être besoin de plus de temps et de maturité pour pouvoir générer toute la stimulation que crée une sortie telle que celle-ci.

Prêtez attention au rythme et au timing. Soyez attentive au besoin de votre bébé de s’éveiller de lui-même. Les bébés prématurés s’efforcent d’organiser leur calendrier de sommeil et d’éveil, tout en supportant les soins de différentes personnes. Observez les signaux qui indiquent qu’il est prêt à jouer, mais veillez à accorder des pauses à votre bébé lorsqu’il a besoin de récupérer ou de faire une sieste.

Offrez de la continuité et de la prédictibilité. Tout comme la plupart des adultes, les bébés ont besoin de savoir exactement à quoi ils doivent s’attendre. Cela réduit l’anxiété et les aide à mieux se comporter. Le fait d’offrir un programme quotidien établi, de faire appel à la même personne pour les soins, et de faire dormir le bébé dans le même lit sont des exemples de la façon dont il est possible de lui créer un monde organisé et prévisible. Ceci va l’aider à se sentir en sécurité, pour qu’il puisse se détendre et apprendre de nouvelles compétences plus facilement.

Soutenez les efforts de votre bébé. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, les bébés apprennent à faire les choses par eux-mêmes, et ils ressentent le plaisir de la réussite. Bien qu’elles soient faibles, les tentatives de se calmer, comme suçoter sa main, par exemple, sont gratifiantes et pavent la voie pour d’autres essais. Un bébé fragile peut avoir besoin de davantage d’aide. L’un des moyens de l’aider consiste à soutenir ses épaules, afin qu’il puisse approcher la main de sa bouche pour la suçoter plus facilement. Un autre moyen consiste à soutenir son pied à l’aide de votre bras, afin qu’il se sente plus stable. Ces petites aides ont un grand impact sur les réussites de votre bébé.

Manipulez-le et positionnez-le tout en douceur. Lorsque votre bébé est réveillé, il est important que vous le déplaciez lentement et délicatement. Les bébés prématurés font encore de gros efforts pour se déplacer de façon fluide et pour empêcher leurs bras et jambes de se balancer ou de se tendre. Maintenez votre bébé près de vous pour qu’il sente le soutien et la chaleur de votre corps, ou emmaillotez-le dans une couverture jusqu’à ce que ses mouvements soient plus résolus et contrôlés. Les bébés prématurés ont parfois des difficultés avec les mouvements rapides et vous risquez de voir des signaux indiquant ""Je suis débordé"" lorsqu’on les déplace rapidement, ou sans couverture ou soutien corporel.

Observez les stratégies des bébés pour devenir mieux organisés. Elles comprennent les suivantes :

  • saisir et tenir les couvertures, vos doigts ou d’autres objets ;
  • redresser leurs pieds sur le lit ;
  • mettre les mains sur leur visage ou dans la bouche ;
  • suçoter une tétine ou un doigt ;
  • arquer leur corps en tendant les bras et les jambes vers l’avant.

Bientôt, vous connaîtrez les moyens de communication propres à votre bébé et pourrez lui offrir le soutien dont il a besoin pour interagir avec le monde.

"

0 Commentaires

Laisser un commentaire

*Texte obligatoire