Récompenses
Sevrage : À quel moment sevrer un bébé du lait maternel

Sevrage : À quel moment sevrer un bébé du lait maternel

Si vous ’allaitez, vous savez qu’il s’agit là de moments exceptionnels qui vous rapprochent de votre bébé. Même les meilleures choses ont une fin, alors comment savoir quand il’ est temps de le sevrer ?

 

Il n’’y a pas d’âge magique pour le sevrage de bébé. Tant que vous êtes tous les deux satisfaits, vous pouvez continuer à allaiter votre jeune enfant. Sachez ’aussi que, avec suffisamment de temps, tous les enfants finiront par se sevrer d’eux-mêmes, ils réduiront graduellement le nombre d’allaitements, augmenteront la quantité d’aliments solides qu’ils consomment et finiront pas ne plus se nourrir au sein.

Voici trois signes qui indiquent que le sevrage a naturellement commencé ou qu’il’est temps de le commencer :

1. Votre bébé est trop occupé pour l’allaitement. Une fois que votre enfant est mobile, il est trop occupé à explorer le monde autour de lui pour trouver le temps de s’asseoir et de téter, particulièrement pendant la journée. Ne soyez’ pas surprise s’il se colle à vous pour avoir une tétée avant le coucher ou quand il ’ a besoin de réconfort.

2. Votre bébé’ a davantage envie d’aliments solides. Une fois que votre tout-petit découvre les aliments solides, il commencera à se désintéresser du lait maternel en faveur de tous ces nouveaux goûts et textures que vous lui offrez. Gardez à l’esprit cependant que les aliments solides ne doivent pas remplacer le lait maternel ou le lait maternisé avant le premier anniversaire de votre ’enfant. Il est préférable d’ajouter des aliments solides au lait maternel (ou maternisé) jusqu’à un an.

3. Votre style de vie a changé. Il n’y a ’pas que la vie de votre bébé qui est en train d’évoluer. Une nouvelle grossesse, un changement de travail, d’emploi du temps, de nouvelles activités ou tout simplement moins de désir de votre part de continuer à allaiter – sont d’excellentes raisons pour commencer à sevrer votre bébé.

 

Si vous sevrez votre bébé (ou s’il se sèvre de lui-même), n’oubliez pas que son délicat système digestif ne sera ’prêt pour le lait de ’vache que lorsqu’il aura’ un an. Jusque là, donnez-lui votre lait ou du lait maternisé dans un biberon ou dans une tasse pour compléter les aliments solides. Peu importe le moment du sevrage ou de quelle manière, faites de cette transition une étape positive dans le développement ’de votre tout-petit.