Récompenses
Sevrage : introduction des aliments solides

Sevrage : introduction des aliments solides

Pendant des mois, votre bébé a été nourri exclusivement avec du lait maternel ou artificiel. Maintenant qu’il devient plus grand, il semble vouloir plus qu’un simple repas à base delait. Quel est le meilleur moment pour lui proposer une alimentation solide ? Quels aliments doivent être introduits en premier ?

Les rôles de l’alimentation
Lorsque vous entamez cette nouvelle étape, il est important de comprendre les rôles que chacun de vous doit assumer, afin qu’il grandisse bien et qu’il développe des habitudes alimentaires saines àvie. N’oubliez pas :

  • C’est à vous de lui proposer une alimentation saine et adaptée, qu’il pourra assimiler.
  • Votre enfant est chargé de décider de la nature, du moment et de la quantité de ce qu’il mange.
  • Il est à la fois l’élève et l’explorateur, vous êtes le facilitateur qui l’encourage et le rassure.

Signaux annonçant l’introduction d’une alimentation solide
Selon les recommandations les plus récentes, les aliments solides doivent être introduits dans le régime de votre bébé lorsqu’il est âgé de quatre à six mois. Il se pourrait qu’il soit prêt à ingérer des aliments solides s’il présente les signes suivants :

  • Son poids de naissance a doublé et il pèse au moins 5,9 kg.
  • Il fait des mouvements avec sa bouche lorsqu’il regarde les autres personnes manger.
  • Il a encore faim après avoir ingéré une grande quantité de lait maternel ou artificiel.
  • Il ne repousse pas la cuillère avec sa langue lorsque vous essayez de le nourrir.
  • Il attrape la nourriture avec sa lèvre inférieure au lieu de la rejeter.
  • Il tient sa tête tout seul.
  • Il est capable de s’asseoir bien droit en étant soutenu.
  • Il suit la nourriture des yeux.
  • Il referme ses lèvres sur la nourriture.


Il réagit par rapport à la nourriture.
Introduisez un seul aliment à la fois afin de vérifier si votre bébé présente une réaction allergique éventuelle ou s’il est sensible à un aliment spécifique. Les réactions alimentaires se manifestent généralement sous la forme de rougeurs sur le visage ou le siège, de régurgitations ou de selles molles. Contrairement aux adultes, les bébés n’ont pas besoin de sucre ou de sel, ne les introduisez donc pas dansl’alimentation de votre enfant, quand bien même cela peut vous paraître fade.

Les bases de son alimentation
Commencez toujours par lui proposer des aliments solides à l’aide d’une cuillère. Ne mettez jamais d’aliments solides dans un biberon.

  • Placez votre bébé sur vos genoux lorsque vous commencez. Assurez-vous que son cou et sa tête soient bien droits.
  • Parlez-lui doucement. Il a besoin de se concentrer lors de ses débuts.
  • Tenez la cuillère pleine devant votre bébé et attendez qu’il ouvre la bouche. Mettez un peu de nourriture sur ses lèvres pour le tenter si jamais il n’ouvre pas la bouche.
  • Attendez qu’il montre de l’intérêt pour la cuillère avant de la lui mettre dans la bouche.
  • Arrêtez lorsqu’il ferme la bouche, détourne la tête ou se voûte.
  • Laissez-le toucher la nourriture. C’est sa propre façon de découvrir de quoi il s’agit.
  • Faites attention à votre propre expression faciale. Si vous grognez en lui proposant une purée de pois, votre bébé se demandera pourquoi vous lui présentez cette chose verte.
  • Bien que le lait reste important, l’introduction de la nourriture solide sert avant tout à l’encourager à accepter de nouveaux aliments.